In "Dictionnaire de l'Académie française", 9ème édition.
Version informatisée.



Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FUTILE : adj. XVe siècle. Emprunté du latin futilis, "qui laisse échapper ce qu'il contient, qui fuit ; dépourvu de fond, de sérieux". 1. Qui est de peu de conséquence, de valeur. "Argument futile". "Il a rompu son engagement sous un prétexte futile". "Querelle futile". "Propos futiles". 2. Qui s'attache à des choses de peu d'importance, dont les préoccupations sont vaines et superficielles. "Un homme futile". "Un esprit futile". Par extension "Mener une existence futile".